Relier les points pour connaître l’évolution de la politique monétaire américaine

Post with image

À l’instar des contrôleurs aériens qui cherchent à déterminer la position des vols entrants et leur trajectoire, les acteurs du marché financier ont décidé d’analyser le « graphique à points », qui fait partie des outils de prévision de la Réserve fédérale, à la recherche d’indices sur l’orientation de la politique monétaire américaine et le degré de consensus au sein du Comité fédéral de l’open market (FOMC).

Ce graphique indique le niveau du principal taux directeur estimé par chaque membre du FOMC d’ici à la fin de l’année, pour les prochaines années et à plus long terme. Il est publié tous les trimestres depuis janvier 2012, afin d’offrir des indications prévisionnelles aux investisseurs et d’accroître la transparence de la politique monétaire. L’objectif était d’éviter de surprendre les investisseurs à l’annonce des intentions de politique monétaire (ce qui peut s’avérer particulièrement important lorsque les taux directeurs sont égaux ou proches de zéro, comme c’est le cas actuellement).

Revirement du tracé

Le dernier graphique à points (ci-dessous) montre un revirement notable de l’attitude du FOMC. Lorsque la Fed a relevé son taux de référence en décembre à une fourchette de 0,25 % à 0,50 %, les dirigeants monétaires espéraient ajouter encore un point de pourcentage en 2016.

Graphique 1 : Évaluation de la politique monétaire appropriée par les membres du FOMC au mois de décembre 2015 – point médian de la fourchette cible ou niveau cible pour le taux des Fed funds

fed funds

Source: Bloomberg, le 4 avril 2016

Cependant, lors de la réunion des 15 et 16 mars, ils ont revu leurs prétentions à la baisse d’un demi-point, dans l’anticipation d’obstacles qui freineraient la croissance économique et afin de ne pas paraître pressés de relever les taux d’intérêt américains. Selon le cas, les participants à la réunion jugeaient soit prudent de modérer la hausse des taux, soit approprié de montrer un certain degré d’urgence.

Graphique 2 : Évaluation de la politique monétaire appropriée par les membres du FOMC au mois de mars 2015 – point médian de la fourchette cible ou niveau cible pour le taux des Fed funds

fed funds december

Source: Bloomberg, le 4 avril 2016

Entre clémence et fermeté

Les marchés financiers ont apprécié la clémence et le ton plus conciliant de la Fed qui ont permis au dollar de remonter et ont calmé les craintes du marché quant à l’émergence de dissensions croissantes entre les partisans d’un durcissement monétaire dans un contexte de reprise économique et ceux en faveur d’un maintien ou d’un renforcement de l’assouplissement monétaire pour encourager la croissance économique et l’inflation.

Dans le camp des partisans à un raffermissement, certains présidents régionaux de la Fed ont depuis déclaré que la dynamique de croissance suffisait à justifier une hausse des taux dès ce mois-ci, soulignant la vigueur du marché de l’emploi. Cependant, vu l’absence de pression salariale – un facteur d’inflation– et l’abondance de facteurs désinflationnistes étrangers (ex. surcapacité en Chine), il semble peu probable qu’un resserrement des taux intervienne avant le mois de juin, et il ne devrait y avoir encore qu’un seul tour de vis de 25 pb cette année. Ce scénario pourrait correspondre aux dernières projections du FOMC.

La présidente de la Fed donne le ton

Prenant le contre-pied de ces partisans au durcissement, la présidente de la Fed, Janet Yellen, s’est emparée du débat dans un récent discours plutôt conciliant, en indiquant clairement qu’elle souhaitait une plus grande stabilisation des marchés financiers mondiaux et des prix des matières premières et qu’elle souhaitait éviter un dollar trop fort, marquant ainsi son opposition à une hausse précoce des taux (cf. aussi Janet Yellen adopte un ton très conciliant).

Il convient de noter que ce graphique à points n’indique pas une évolution immuable des taux directeurs. Il montre simplement les résultats des estimations très approximatives de l’évolution des taux des Fed funds dans les prochaines années par chaque membre du FOMC. Certains événements pourraient changer la donne. Les membres du FOMC sont évidemment des êtres humains dont les prévisions futures sont aussi faillibles que celles de tout un chacun, et elles sont donc à prendre avec précaution. Depuis l’introduction du graphique à points, le FOMC a souvent péché par excès d’optimisme dans ses prévisions.

[divider] [/divider]

Voir aussi Graphique de la semaine : un nouveau graphique à points de la Réserve fédérale (28/09/2015)

Nieck Ammerlaan

Senior web content editor & investment content writer

Leave a reply

Your email adress will not be published. Required fields are marked*