L’essor du photovoltaïque hors réseau dans les pays en développement

Post with image

Les pays en développement, entre autres en Afrique, avaient jusqu’alors un accès limité et aléatoire à l’électricité. Un tel handicap représentait un frein à leur évolution économique et politique.

Or, les nouvelles technologies mises au point dans le domaine de l’énergie permettent aujourd’hui de produire de l’électricité hors réseau, en quasi-autonomie. Il suffit pour cela de se procurer un panneau photovoltaïque et une batterie de 8 W. Souvent, ces éléments sont fournis en kit, avec, en sus, deux ampoules, une radio, un chargeur de téléphone et une lampe-torche, pour un coût relativement modique, de l’ordre de 200 euros. La baisse des prix des différents composants rend, aujourd’hui, l’acquisition de tels kits beaucoup plus accessible. Grâce à l’appui financier des organismes de microcrédit, les programmes de distribution de ces kits auprès des populations locales d’Afrique, entre autres au Kenya, en Tanzanie ou en Ouganda3, prennent de l’ampleur. Pour leurs utilisateurs, ils remplacent avantageusement les installations utilisant du kérosène, polluantes, bruyantes et finalement onéreuses, un tel kit coûtant l’équivalent du kérosène consommé sur une année.

De telles initiatives resteront-elles confidentielles ou, a contrario, vont-elles devenir la norme dans des pays à forte démographie et dépourvus d’infrastructures de production d’énergie ? Nul ne peut encore le dire, mais, les développements en cours dans ces pays laissent peut-être augurer un changement structurel majeur dans la production et l’utilisation de l’énergie. Des systèmes de production légers, faciles à installer et peu onéreux succèderont-ils aux énormes systèmes centralisés de production, souvent de haute technologie, qui ont été la norme durant le siècle dernier ?

Les gérants des fonds environnementaux de BNP Paribas observent avec attention les tendances qui prennent forme dans ces pays en développement et recherchent activement les sociétés du secteur des énergies renouvelables qui seront plus à même de profiter des changements en cours.


Publié le 5 avril 2017

Alexandre Jeanblanc

Investment Specialist, SRI

Laisser un commentaire

Your email adress will not be published. Required fields are marked*