Revue des marchés des devises

Post with image

Le dollar américain a poursuivi son redressement à partir de la semaine du 14 juillet 2015. Une des raisons pour la reprise de ce rally est sans doute le témoignage semi-annuel de la présidente de la Fed, Janet Yellen, devant le Congrès américain, que les marchés ont interprété comme le signal qu’une hausse de taux en septembre restait possible. Janet Yellen a maintenu le ton positif de ses précédents discours et a de nouveau indiqué que le Federal Open Market Committee (FOMC) estimait qu’une augmentation du taux des fonds fédéraux serait appropriée à condition que l’économie américaine continue de progresser comme le prévoit le FOMC.

Graphique 1 : Appréciation/dépréciation des principales devises contre le dollar américain (période du 02/01/15 au 27/07/15)

CONTRE LE DOLLAR AMERICAIN

Source : Bloomberg, 27/07/15

L’effondrement pendant le mois de juillet des marchés d’actions chinoises a porté un coup dur à l’ensemble de l’écosystème financier autour des matières premières (c’est-à-dire les marchés des matières premières, les devises des pays producteurs de matières premières et les actions des entreprises actives dans les matières premières). La crise des marchés d’actions chinois augmente le niveau d’incertitude au sujet de l’ampleur du ralentissement de l’économie chinoise où la demande est en train de se contracter de manière séculaire. Cela se reflète dans le fait que les dollars canadiens, australiens et néo-zélandais ont atteint leurs niveaux le plus bas depuis six ans contre le dollar américain.

 Il est très clair que la performance des produits et des actifs liés aux matières premières (devises, actions) est bien corrélée avec le cycle économique chinois (la Chine étant le plus grand consommateur mondial de métaux de base/matières premières en vrac et le deuxième plus grand consommateur de pétrole brut). Cependant, il n’est pas certain que les valorisations des actifs dans le secteur des matières premières intègrent suffisamment le scénario de ralentissement significatif de la croissance économique chinoise.

Graphique 2 : Le prix du « Docteur Cuivre » pour une livraison sous 3 mois sur le LME (London Metal Exchange) (le cuivre est réputé en tant qu’indicateur de la santé économique mondiale, le prix du cuivre et la croissance économique mondiale affichant une corrélation significative)  pour la période du 24/07/2005 au 23/07/2015.

COPPERUPDATE

Source : Bloomberg, 27/07/15
Colin Harte

Strategist and Senior Portfolio Manager

Laisser un commentaire

Your email adress will not be published. Required fields are marked*